Qu’est-ce qu’un actif et pourquoi tu dois en acheter le plus possible à crédit dés le plus jeune age

Un truc très important à savoir qu’on devrait tous apprendre à l’école !

Qu’est-ce qu’un actif et pourquoi tu dois en acheter le plus possible à crédit dés le plus jeune âge ?

 

On vit dans un monde capitaliste en perpétuel changement. Dans ce contexte, comprendre un minimum le fonctionnement de l’argent devrait être une compétence de base indispensable pour tous. Pourtant, alors que l’école nous enseigne tout un tas de choses plus ou moins utiles, rien dans tout le programme scolaire ne fait référence aux rudiments de la finance personnelle… Le système scolaire nous apprend à devenir de gentils employés obéissants et non des êtres humains financièrement autonomes. Voici donc un premier concept de base sur l’argent que tu dois absolument connaître, comprendre et appliquer si tu veux assurer ta sécurité financière future.

 

La différence entre actif et passif

Ceux qui ont fait un peu de comptabilité connaissent déjà ces notions mais ils oublient malheureusement souvent de les appliquer pour eux-mêmes. Revenons donc aux basiques.

Un actif est quelque chose que l’on possède dont la valeur augmente avec le temps.

On distingue les actifs productifs et les actifs non productifs. Les actifs productifs, en plus d’augmenter en valeur avec le temps, rapportent également des revenus récurrents.
Exemple d’actif non productif : art, bien de collection rare…
Exemple d’actif productif : immobilier locatif, actions qui rapportent des dividendes…

Un passif est quelque chose que l’on possède dont la valeur diminue avec le temps.

Exemple de passif : voitures, biens high tech…(décote très rapide)
De plus, la plupart des passifs génèrent des dépenses obligatoires (essence, assurance, entretien de la voiture…)

 

Les deux roues qui tournent dans des sens opposés

En résumé, plus tu acquiers d’actifs, plus tu t’enrichis (même si tu as parfois le sentiment de t’appauvrir car ce sont de lourdes dépenses). Plus tu acquiers de passifs, plus tu t’appauvris (même si tu as parfois le sentiment de t’enrichir car tu possèdes des signes extérieurs de richesse). Ce mécanisme est très important à comprendre car c’est pour cela (entre autres choses) que les riches deviennent toujours de plus en plus riches et les pauvres toujours de plus en plus pauvres. C’est un peu comme deux roues qui tourneraient dans des sens opposés 

La roue des “riches” et des “futurs riches”

j’épargne un peu, j’achète des actifs à crédits, ces actifs génèrent des revenus et augmentent mon capital. Grâce à ce nouvel argent généré par mes actifs, la banque me prête encore plus, j’achète donc encore plus de nouveaux actifs à crédit, qui génèrent encore plus de revenus et de capital et je deviens ainsi de plus en plus riche. C’est un cercle vertueux sans fin.

La roue des “pauvres” et des “futurs pauvres”

Je tombe dans le piège de la société de consommation, j’achète des passifs à crédit, ces passifs génèrent des intérêts et des dépenses supplémentaires, pour y faire face j’emprunte à nouveau à des taux de plus en plus importants. J’ai donc besoin de plus en plus de revenus pour assurer mon train de vie, je suis obligé de travailler toujours plus pour rembourser mes dettes et je ne me constitue aucun patrimoine pour assurer ma sécurité financière future et c’est ainsi que je deviens de plus en plus pauvre. C’est là aussi un cercle sans fin, mais malheureusement vicieux cette fois.

A toi de voir dans quelle roue tu préfères tourner …

 

La boule de cristal

Dis-moi comment tu dépenses et je te dirai comment tu finiras : sur la paille ou avec une paille en train de siroter un cocktail sur ton transat 🙂

Et oui, Les dépenses d’un individu sont une vraie une boule de cristal. Et toi, dans quelle catégorie te situes-tu?

  • Catégorie “sur la paille” : trés gros 4×4 acheté à crédit, tous les derniers gadgets high tech à la mode, vêtements de luxe hors de prix, plats préparés, mac do, boissons sucrées, alcool, cigarettes…
  • Catégorie “avec une paille dans mon cocktail” : studio pour le louer, voiture moche mais qui roule, vélo, formations, livres, abonnement club de sport, activités, sorties, loisirs, voyages, produits locaux à cuisiner (ton corps, ton “âme” et ton cerveau aussi sont des actifs à entretenir 🙂 )

 

“Travailler plus pour gagner plus” = gros bulshit

Attention, je ne veux surtout pas sous-entendre que c’est la faute des pauvres si ils sont pauvres. J’ai bien conscience que le “système” est injuste. Je pense simplement que le meilleur moyen d’éviter de se faire “bouffer” par le “système”, voire de le faire évoluer, c’est de comprendre son fonctionnement et d’essayer, à notre échelle, d’utiliser les mêmes armes  que celles qu’il utilise. Les travailleurs honnêtes qui travaillent dur et épargnent sur un livret A leurs quelques économies sont malheureusement souvent “perdants” dans le système actuel car ils peuvent à tout moment se retrouver licenciés et dans la précarité, et ceux qui comptent uniquement sur la retraite risquent d’être très déçus… “Travailler plus pour gagner plus” ça marchait sans doute à l’époque de nos arrières grands-parents quand l’argent valait encore vraiment quelque chose de concret (étalon or) mais aujourd’hui il serait plus logique de dire ” achetez plus d’actifs à crédit pour gagner plus” 

 

Ta mission

Tu as choisi ton camp ? Tu préfères avoir une paille dans la bouche plutôt que ….ailleurs 🙂 ? Alors voilà ta mission :

  • Achète un maximum d’actifs productifs (ceux qui rapportent des revenus) et à crédit
  • Achète le moins possible de passifs et surtout pas à crédit !!!

Faire un crédit pour acheter un actif est une « bonne dette » contrairement au fait de faire un crédit pour financer un passif, ce qui est une très très « mauvaise dette ». Plus tôt tu comprendras cela et plus tôt tu commenceras à l’appliquer, plus vite tu seras « à l’abri ». Ca devrait être le premier conseil à donner à tout jeune qui se lance dans la vie active.

Tu es d’accord avec ce raisonnement mais tu ne sais pas très bien comment t’y prendre pour reconnaître et trouver un vrai actif productif (et oui car parfois on peut croire acheter un actif et en fait acheter un passif, tout n’est pas si simple…), pour le faire financer par la banque, pour ne pas te retrouver étranglé par les charges ou les impôts… Pas de panique, commence par télécharger ma formation ci-dessous et avance étape par étape.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 22
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *