fbpx

janvier 29

Payez moins cher votre assurance de prêt immobilier grâce à la délégation d’assurance

0  commentaires

__CONFIG_group_edit__{"kbmeno6j":{"name":"All Image(s)","singular":"-- Image %s"},"kbmenquz":{"name":"All Title(s)","singular":"-- Text %s"},"kbmenxna":{"name":"All Paragraph(s)","singular":"-- Text %s"},"kbmeoxo4":{"name":"All Button(s)","singular":"-- Button %s"},"kbmeps0k":{"name":"All Content Box(s)","singular":"-- Content Box %s"},"kbmepuat":{"name":"All Column(s)","singular":"-- Column %s"}}__CONFIG_group_edit__
__CONFIG_local_colors__{"colors":{},"gradients":{}}__CONFIG_local_colors__

Vous souhaitez faire de l’investissement locatif à Montpellier ? Pour accorder un crédit immobilier, votre banque exige une assurance emprunteur pour se protéger en cas d’impayé. Et, ce contrat peut représenter jusqu’à plus de 30 % du coût total de votre crédit immobilier. Nous allons voir ensemble comment bien choisir votre assurance emprunteur dans le cadre d’un investissement immobilier et comment faire des économies sur votre prêt immobilier grâce à la délégation d’assurance.

Pourquoi souscrire une assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est un contrat d’assurance qui a pour rôle de prendre en charge les mensualités d’un prêt immobilier en cas d’impayé suite au décès, à la perte d’emploi ou à l’invalidité de l’emprunteur. L’assurance de prêt immobilier permet de protéger l’organisme prêteur (banques, assureurs…) qui vous accorde le crédit, l’assuré et sa famille. C’est la raison pour laquelle elle est systématiquement demandée par les banques, même si elle n’est pas obligatoire contrairement aux assurances auto et habitation. Si vous n’avez pas d’assurance-crédit et que vous êtes dans l’impossibilité de payer les échéances de votre crédit, vous risquez l’endettement ou la saisie de vos biens.

Dans le cas d’un investissement locatif, les banques exigeront moins de garanties pour votre assurance emprunteur puisque les loyers de votre investissement immobilier peuvent rembourser votre prêt. Toutefois, Il est malgré tout obligatoire d’être couvert.

Les garanties décès et perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) sont obligatoires et incluses dans toutes les formules de l’assurance emprunteur, même pour du locatif.

Les garanties incapacité temporaire de travail (ITT), invalidité permanente et totale (IPT), invalidité permanente partielle (IPP) et perte d’emploi sont facultatives et généralement non demandé pour un investissement locatif dans la mesure ou le loyer couvre le crédit.

Investisseurs : comment s’y prendre pour choisir une assurance de prêt ?

Si vous recherchez une assurance emprunteur pour votre investissement locatif, sachez qu’il existe deux types de contrat d’assurance au choix :

  • Les contrats de groupe qui sont des offres standardisées et proposées par les banques. À savoir que ces contrats sont souvent plus coûteux et peu adaptés à votre profil. Son coût est calculé selon un niveau de risque global.
  • Les contrats individuels sont proposés par des compagnies d’assurance. Dans ce cas, vous bénéficiez d’une assurance emprunteur plus personnalisée en termes de garantie et de tarif. En effet, ce type de contrat propose une couverture adaptée en fonction de vos besoins et de votre portefeuille.

Par ailleurs, pensez à prendre en compte certains critères pour choisir une assurance de prêt qui répond au mieux à votre situation : garanties obligatoires et facultatives, modalités du contrat (âge limite, délais de carence et de franchise…), taux de couverture (pourcentage de l’emprunt couvert par le contrat), frais de dossier, etc.

Comment économiser sur l’assurance emprunteur avec la délégation d’assurance ?

Un crédit immobilier comporte des frais supplémentaires dont l’assurance emprunteur qui peut vous coûter cher. Depuis 2010, vous pouvez désormais réaliser de belles économies sur votre contrat et votre prêt grâce à la délégation d’assurance. Mise en place par la loi Lagarde, ce dispositif vous permet d’avoir la liberté de choisir une assurance de prêt immobilier sans passer par les banques.

Voici un exemple vous permettant d’avoir une idée des économies possibles : pour un prêt immobilier de 200 000 €, votre assurance emprunteur vous coûtera en moyenne 15 525 € en passant par la banque et 9 100 € en passant par une compagnie d’assurance. Dans ce cas, vous réaliserez une économie de 6 425 € sur votre contrat.

Les textes de loi qui favorisent la délégation d’assurance

Vous êtes propriétaire investisseur et votre banque vous propose une assurance emprunteur qui ne vous convient pas ? De nos jours, il existe 3 textes de loi qui vous permettent de changer facilement votre contrat :

  • La loi Lagarde qui vous permet de changer d’assurance de prêt immobilier avant de contracter un crédit (attention à éviter si vous voulez obtenir de bonnes conditions de la part de votre banque)
  • La loi Hamon qui vous donne la possibilité de rompre votre contrat actuel à n’importe quel moment pendant la 1ère année d’engagement.
  • L’amendement Bourquin qui vous permet de changer de contrat à sa date d’anniversaire en respectant un délai de préavis de 2 mois.

À savoir qu’il y a une condition à respecter pour que votre banque accepte votre demande de résiliation. En effet, le nouveau contrat doit proposer des garanties supérieures ou équivalentes à celles de l’assurance-crédit proposée par votre banquier.

L’assureur s’occupe de toutes les démarches et respect des délais pour vous.

Résiliation à tout moment de l’assurance emprunteur, un projet de loi qui tombe à l’eau

Même si l’Assemblée nationale avait tranché en faveur de la résiliation infra-annuelle pour l’assurance emprunteur, la commission paritaire mixte a rejeté cette proposition de loi. Cette dernière aurait permis aux propriétaires de changer leur assurance de prêt à tout moment et non à la date d’échéance de leur contrat.

Même si cela a suscité de vives réactions dans le secteur des assurances, l’association de consommateurs, UFC-Que Choisir veut poursuivre son combat contre le monopole bancaire pour rendre possible la résiliation à tout moment.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Tags


Vous pourriez aussi aimer...

Pourquoi le prix moyen au m2 ne veut rien dire à Montpellier

L’immobilier neuf à Montpellier, un marché de pénurie

Découvrez comment réduire vos impôts grâce à l'immobilier et gagner jusqu'à 80 000 € facilement et sans risque

__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"a2651":{"name":"Main Accent","parent":-1},"0ba8a":{"name":"Accent Low Opacity","parent":"a2651"},"c4e45":{"name":"Accent Medium opacity","parent":"a2651"}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default","value":{"colors":{"a2651":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"},"0ba8a":{"val":"rgba(93, 92, 96, 0.08)","hsl_parent_dependency":{"h":251,"l":0.37,"s":0.02}},"c4e45":{"val":"rgba(93, 92, 96, 0.2)","hsl_parent_dependency":{"h":251,"l":0.37,"s":0.02}}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"a2651":{"val":"rgb(47, 138, 229)","hsl":{"h":210,"s":0.77,"l":0.54,"a":1}},"0ba8a":{"val":"rgba(47, 138, 229, 0.08)","hsl_parent_dependency":{"h":210,"s":0.77,"l":0.54,"a":0.08}},"c4e45":{"val":"rgba(47, 138, 229, 0.2)","hsl_parent_dependency":{"h":210,"s":0.77,"l":0.54,"a":0.2}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"9bd08":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"9bd08":{"val":"rgb(150, 161, 177)"}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"9bd08":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Le guide ici