7 raisons pour lesquelles l'investissement immobilier locatif est le meilleur investissement qui soit

Tu es en CDI et tu n’as pas encore investi dans du locatif???? Tu n’as pas envie de faire le plus beau des cadeaux qui soit à ton “toi du futur”?

Quoi? Comment ????? Tu es en CDI et tu n’as pas encore réalisé ton premier investissement locatif  “rentable”???

Tu ne sais pas que l’investissement immobilier locatif est le meilleur investissement qui soit?
Tu ne sais pas que c’est le plus beau cadeau que tu puisses offrir à ton “toi du futur”?

Il doit y avoir un truc qui m’échappe … :0
Tu n’as pas envie :
– d’avoir chaque mois de l’argent qui tombe tout seul sur ton compte?
– de te créer un patrimoine de plusieurs milliers d’euros ?
– d’assurer ta retraite?
– d’avancer sur le chemin de la liberté financière afin de ne plus dépendre toute ta vie d’un patron?
– d’être libre de ton temps et d’avoir une vie plus “fun”?

Ou alors, si…Tu as envie de tout ça en fait, mais soit tu n’y crois pas, soit tu as peur.

Arrête tout de suite les fausses excuses !
– tu ne crois pas qu’on puisse s’enrichir et atteindre tous ces objectifs avec l’immobilier? FAUX : Regarde un peu plus loin que ton cercle proche, des milliers de gens le font et réussissent, pourquoi pas toi?
– tu as peur de te tromper, de faire un mauvais investissement? ça s’anticipe, ça se calcule : les chiffres, les chiffres, les chiffres !
– tu crains de ne pas louer? avec une rapide étude de marché et en postant une fausse annonce tu peux valider la solidité de la demande locative et éviter ainsi tout risque
– tu redoutes les impayés? si tu loues un bien de qualité, si tu sélectionnes rigoureusement tes locataires, si tu appliques des baux d’un an, voire si tu prends une assurance loyers impayés, tu ne cours aucun risque
– tu crois que c’est risqué?  FAUX : c’est au contraire l’investissement le plus sûr qu’il soit !
– tu crois que tu vas payer beaucoup trop d’impôts? FAUX : il existe de nombreux moyens (LMNP, micro-BIC…) pour ne pas payer d’impôts quand on investit dans l’immobilier locatif. Parle-en à un comptable et tu verras!
– tu penses que la banque ne te prêtera pas? si tu es en CDI et que tu n’a pas encore entamé ta capacité d’endettement, la banque va t’adorer ! Fonce et tu verras ! Et si ce n’est pas le cas, des solutions existent
– tu crois que c’est compliqué ? FAUX : les méthodes à appliquer sont d’une simplicité enfantine
– tu te persuades que tu n’as pas le temps ?  on peut toujours trouver tu temps si on est convaincu que le jeu en vaut la chandelle et il la vaut très largement ! Et au pire, tu peux toujours déléguer ce “travail”

Ne compter que sur le salariat pour gagner de l’argent est pervers et dangereux
En étant salarié, tu échanges ton temps contre de l’argent. C’est super tant que tu aimes ce que tu fais. Mais penses-tu vraiment que tu aimeras ton métier toute ta vie? Penses-tu vraiment qu’il sera si simple de te réorienter si tu n’aimes plus ton travail? Ne crois tu pas que quand tu auras une famille tu auras envie de leur consacrer plus de temps que ce que ton travail ne te le permettra? …. Il y a fort à parier, que, même si aujourd’hui tu adores ton métier, tu te retrouveras à un moment ou à un autre de ta vie à faire au quotidien quelque chose que tu n’aimes plus, ou à manquer de temps pour ta vie personnelle. Et, tu te sentiras frustré et prisonnier. Mais, comme on t’aura rabâché, depuis tout petit, que le seul moyen de gagner de l’argent c’est un emploi, tu n’envisageras pas d’autres voies, tu penseras que c’est la vie, que c’est normal. Et tu te résigneras.
Mais ce scénario n’est pas le seul possible ! Tu peux aujourd’hui décider de faire un énorme cadeau à ton toi du futur ! Investir aujourd’hui dans l’immobilier locatif c’est investir pour toi dans le futur ! Si tu commences à investir dés ton premier CDI et si tu continues à investir régulièrement, à 30 ou 40 ans, voire bien avant si tu prends le virus, tu seras libre de faire ce que tu voudras et tu pourras dire “au revoir Président” si l’envie t’en chante sans crainte du chômage*.  Et c’est si facile et si cool d’investir pour soi-même ! C’est pour cela que tu dois absolument investir dans l’immobilier locatif dés ton premier CDI en poche.
Et si tu es moins jeune, c’est pareil, tu as d’autres atouts, et il n’est jamais trop tard pour démarrer ! Si tu t’y mets à fond tout peut aller très vite ! Pense à ton futur, peut-être aimerais -tu te mettre à mi-temps? pense à ta retraite, comptes-tu vraiment sur l’état pour te l’assurer? penses à tes enfants, ne voudrais-tu pas leur laisser un patrimoine ? …
*pour comprendre comment on peut enchaîner les investissements et les crédits sans jamais atteindre sa capacité maximum d’endettement lis cet article

Voici 7 raisons pour lesquelles l’investissement immobilier locatif est le meilleur investissement qui soit!

1. C’est l’investissement le plus sécurisé qu’il soit

Laisser son argent sur un placement bancaire de type épargne est souvent perçu à tort comme un placement, certes très peu rentable, mais sûr. Or, c’est ne pas tenir compte de l’inflation potentielle : si ton livret A par exemple te rapporte 0,75% par an mais que l’inflation est, ne serait-ce que, de 1%/an, tu perds en fait de l’argent. Et si l’inflation grimpe en flèche, comme ça a été le cas dans de nombreux pays touchés par la crise récemment, alors ton argent ne vaut carrément plus rien. Si ta Banque fait faillite, idem tu perds tout. Donc, non seulement les placements de type épargne ne sont pas rentables, mais en plus ils sont loin d’être aussi sûrs qu’on le pense. Et, en cette période incertaine, ils me paraissent même plutôt risqués. A l’inverse, les fluctuations du marché de l’immobilier, les krachs éventuels et l’inflation n’ont aucune prise sur un investissement locatif puisque la valeur de ton bien ne dépend pas uniquement de son prix en lui-même, mais essentiellement du prix que tes locataires sont prêts à payer pour le louer. En cas de gros krach immobilier ou de grave crise, c’est même souvent l’inverse qui se produit : les gens ne voulant plus (par peur) ou ne pouvant plus acheter, la demande locative augmente et les loyers aussi. Ton bien prend donc de la valeur. Idem pour l’inflation : peu importe si l’argent, en tant que tel, perd de la valeur, le logement que tu proposes, lui, est un bien concret, qui n’en perd pas (tant que tu ne le vends pas), il te suffit donc d’ajuster ton loyer à l’inflation pour ne rien perdre du tout. L’immobilier c’est du concret, du tangible, du solide : ce n’est pas quelques chiffres écrits sur un compte en banque virtuel.

2. C’est un investissement sur lequel tu as un réel contrôle

Si tu investis ton argent en bourse ou si tu épargnes, tu n’as aucun contrôle sur ton investissement. Tu t’en remets en quelque sorte au hasard pour faire fructifier ton argent ou à des gens, que tu considères comme des spécialistes, mais qui jouent en fait avec ton argent comme on parie aux courses. Tu fais des paris sur l’avenir. Et que faire quand on s’en remet au hasard pour essayer quand même de minimiser les risques? Diversifier ses placements bien sûr! C’est pour cela que tous les “experts en gestion de patrimoine” conseillent la diversification. Voici ce que dit Warren Buffet, un des plus grands et des plus riches investisseurs au monde, au sujet de la diversification et du risque : “La diversification est nécessaire lorsque les investisseurs ne comprennent pas ce qu’ils font” et “Le risque provient de ne pas savoir ce que l’on fait”. Autrement dit, quand on s’en remet au hasard, qu’on n’a aucun contrôle, quand on ne sait pas exactement ce qu’on fait et qu’on prend des paris sur l’avenir, on diversifie pour minimiser les risques. L’investissement immobilier c’est l’inverse du hasard. La seule chose sur laquelle tu peux parier en immobilier c’est sur l’augmentation de la valeur de ton bien par le marché, c’est tout, et il faut le faire d’ailleurs, mais en plus de tout le reste sur lequel tu peux exercer un contrôle. En immobilier, et particulièrement en immobilier locatif, le hasard a très peu sa place car tu crées de la valeur et tu augmentes ton rendement par tes connaissances et par tes tes actions (étude de marché, business plan, rénovation, division ou changement d’affectation du bien, choix du type d’exploitation, bonne gestion, baisse de la fiscalité ….). Ton rendement et ton risque dépendent en fait essentiellement de ton étude de marché (y a-t-il une réelle demande?), de ta stratégie d’investissement (meublé, courte durée, colocation…?) et de ta gestion. Plus tu parviendras à augmenter les loyers (en proposant des biens de qualité au goût du jour et meublés), à éviter la carence locative (via ton étude de marché et en sélectionnant tes locataires) et , à diminuer les charges et les impôts, meilleur sera ton taux de rentabilité et plus bas sera ton risque. Tu as donc un réel contrôle sur ton investissement et les moyens d’exercer ce contrôle sont pléthore. Plus tu apprends, plus tu te formes, plus tu expérimentes, plus tu sais ce que tu fais, plus ton rendement est élevé et moins ton risque est élevé. Il est donc totalement faux de dire, comme on l’entend très souvent, que plus le rendement est élevé, plus le risque l’est aussi. Le risque n’est élevé que si tu investis dans des actifs sur lesquels tu n’exerces aucun contrôle et pour lesquels  tu t’en remets au hasard. C’est pourquoi, avant d’investir pour la première fois dans l’immobilier locatif , tu dois absolument te former en amont afin de savoir comment exercer ce contrôle sur ton investissement. Et, tu dois aussi continuer à apprendre et à te former tout au long de ton parcours d’investisseur au fur et à mesure que tu gravis les échelons afin de toujours améliorer tes rendements tout en diminuant tes risques.

3. C’est un investissement avec lequel tu peux utiliser la puissance du levier financier

Si tu souhaites épargner, investir en bourse ou dans le capital d’une entreprise, il te faut de l’argent au départ. Avec l’immobilier, tu peux, et je dirais même tu dois, ne rien mettre du tout de ta poche.
La banque va ainsi te prêter la totalité de l’argent pour acheter le bien que tu convoites et pour payer les frais de notaire, et ce sont tes locataires qui vont se charger de rembourser ton crédit, tes charges, tes frais divers… sans qu’à aucun moment tu n’aies à mettre un sous de ta poche ! En, en plus, il te restera un peu d’argent pour toi à la fin de chaque mois. C’est quand même fabuleux, tu vas “investir” de l’argent que tu n’as pas, afin d’en créer, pour de vrai cette fois,  et pour toi, un peu chaque mois, et beaucoup à la fin du crédit ! C’est ce qui s’appelle “de l’argent tombé du ciel” ou “un taux de rentabilité illimité”  puisque à partir de 0€ tu vas créer de l’argent chaque mois et devenir propriétaire d’un bien quand le crédit sera payé. Mais attention, le levier financier fonctionne dans les deux sens. Dans le sens positif, si tout se passe bien, un gros levier te permet de “soulever” un investissement beaucoup plus gros que tu n’aurais pu le faire sans et de t’enrichir beaucoup plus vite. Mais, dans le sens négatif, en cas de problèmes, le levier se transforme en gourdin et tes dettes seront plus grosses qu’elles ne l’auraient été sans le levier. Mais pas de panique, car rappelle-toi ce qu’on a dit précédemment sur le contrôle. Si tu sais ce que tu fais, si tu t’es formé, le risque est quasi nul donc tu n’as pas à craindre que ton levier ne se transforme en gourdin ! Suis une méthode éprouvée et tout se passera sans encombre, c’est juré !

4. C’est un investissement qui bénéficie d’énormément d’avantages fiscaux

Si tu possèdes un bien locatif et que tu payes des impôts dessus c’est simplement parce que tu n’as pas cherché à savoir comment ne pas en payer.
Il existe en effet de nombreux moyens pour ne pas payer d’impôts quand on investit dans l’immobilier locatif. Parle-en à un comptable et tu verras (LMNP, micro-BIC…)
Encore une raison de plus qui justifie de se former avant d’investir!

5. C’est un investissement qui permet d’atteindre des rendements record !

Quand on compare les taux de rendements d’investissements locatifs intelligents avec le taux de rendement du livret A par exemple, il y a de quoi rire.
Résultats du match LIVRET A vs INVESTISSEMENT LOCATIF INTELLIGENT :
– LIVRET A = 0,75%
– INVESTISSEMENT LOCATIF INTELLIGENT = minimum 8% et jusqu’à 35% !
C’est d’autant plus drôle quand on se rappelle ce qu’on a vu précédemment, à savoir, que l’investissement locatif est moins risqué et qu’on n’a pas eu besoin de mettre d’argent de notre poche pour obtenir ce rendement.
Je ne prétends pas qu’on puisse obtenir facilement des rendements de 35% mais en faisant de la location courte durée dans des zones où le marché est encore abordable et où la demande est belle et bien existante, c’est largement possible. Par ailleurs, obtenir du 8% sans risque est a contrario très simple en suivant quelques méthodes basiques.

6. C’est un investissement qui prend également de la valeur chaque année sans rien faire

Je parlais dans le paragraphe 1 des risques liées à la spéculation et au fait de s’en remettre uniquement au hasard. On l’a vu, contrairement à un rendement boursier par exemple, le rendement d’un investissement locatif ne se calcule pas en fonction d’une spéculation sur la valeur que pourrait prendre le bien dans le futur (exemple : j’achète ce studio aujourd’hui 50 000€ et je compte le revendre dans 3 mois après travaux  80 000€). Il se calcule divisant les revenus (les loyers) par les charges (coût du projet, charges…). Nous ne comptons donc pas du tout sur une augmentation des prix du marché pour assurer notre rendement. Toutefois, il se trouve, qu’en France, depuis  les années 1900, le marché de l’immobilier connaît une hausse moyenne annuelle d’environ 8%. Et que, sauf crise majeure, il y a fort à parier que cela continuer sur ce rythme. Avec l’investissement immobilier locatif, on est donc gagnant sur les deux tableaux :
– notre bien nous rapporte chaque mois un rendement via les loyers et sa valeur est déterminée par son rendement locatif
– notre bien prend aussi de la valeur chaque année grâce à l’évolution naturelle des prix du marché
Tout en ne prenant aucun risque avec la spéculation puisque, tant qu’on ne vend pas, notre investissement continuera de rapporter quoi qu’il se passe au niveau du marché (baisse ou effondrement).

7. Investir dans l’immobilier, c’est simple

Investir dans l’immobilier, ça n’a rien de sorcier. Pas besoin de faire de longues études, d’être plus intelligent que la moyenne, ni d’avoir un réseau influent.
Il suffit d’appliquer quelques méthodes très simples à comprendre et tout aussi simples à appliquer.
Investir dans l’immobilier c’est très simple c’est vrai. Mais est-ce pour autant facile ? Pas exactement, car pour atteindre tes objectifs il te faudra faire des efforts, te former, et y consacrer un peu de temps.
Mais rassure-toi, en plus de te permettre de t’enrichir, ce chemin sera passionnant, t’apprendra énormément de choses et augmentera ta confiance en toi!

Alors tu commences quand ?

 

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 20
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *